PATTON

Publié le

de Franklin J. Schaffner

(Usa/1970)

Genre : Biopic/guerre (2h50)

Avec George C. Scott, Karl Malden, Michaël Bates

Date de sortie Blu-ray : 03/11/10

Biopic sur le général étoilé, reconnu par beaucoup comme un fin stratège militaire, mais un fort en gueule, imprévisible et entêté.

Avis film : 17/20

Biopic hors du commun de par ses sept oscars récoltés, le film de Franklin J. Schaffner est à l’image de ce général fort en gueule…puissant, mégalomane, extrême parfois, impressionnant toujours…de par ses plans de caméra au ras du sol, larges, en plongée ou contre-plongée, le film nous fait voyager de l’Afrique où Patton combattait l’Africa Korps de Rommell, jusqu’en Europe pour les derniers instants de la seconde guerre mondiale.

A la fois cultivé, érudit, fantasque de par ses convictions de vies antérieures, et quelque part populaire dans sa façon de parler à ses soldats comme à ses supérieurs hiérarchiques, le concurrent direct du général anglais Montgomery sur les champs de batailles démontre toute la complexité du mental des grands stratèges guerriers. Tour à tour sympathique, détestable, classieux, vulgaire, mais toujours humain finalement. Initialement proposé à Lee Marvin et Rod Steiger, le rôle échoue finalement à George C. Scott qui obtient un Oscar pour sa prestation…Oscar qu’il refusera pour signifier son désaccord avec la compétition avec ses pairs.

La réalisation est sublime et reste un monument du genre comme le sera plus tard Un pont trop loin de Sir Attenborough.

On comprendra donc très facilement l’attribution de sept oscars pour ce film qui date de 1969.

-Meilleur film

-Meilleur acteur

-Meilleur scénario (pour Francis Ford Coppola)

-Meilleur réalisateur

-Meilleure direction artistique

-Meilleur montage

-Meilleur son

Fort dommage que la photographie n’est pas été récompensée car les couleurs sont absolument sublimes et rendent hommage aux décors naturels, et studios, nombreux et très riches en détails de toutes sortes.

Un très bon film de genre donc que le Blu-ray restitue prodigieusement pour un film âgé de 42 ans.

Avis Blu-ray : 18/20

Comme dit précédemment, le film date de 1969, et acquiert son cortège d’oscars l’année suivante en 1970. Ce qui fait 42 ans au compteur. Au vu du résultat version galette bleue, on ne peut qu’être surpris par tant clarté, de netteté et de respect de l’œuvre originale. S’il subsiste quelques points blancs de ci de là, la grande majorité du film reste merveilleusement bien définie…à un point tel que parfois sur les gros plans visage de George C. Scott, on peut voir des menus défauts de maquillages, ou des sourcils postiches qui laissent entrevoir leur trame en tissu (gros plan de Patton devant le grand drapeau US).

La photographie n’est pas en reste, et le support Blu-ray rend magnifiquement hommage aux ciels bleus ou aux paysages poussiéreux de l’Afrique, aux verts pâturages de l’Europe, ou aux climats ensoleillés de la Méditerranée. 

Certaines scènes de nuit, et sous la neige ne génèrent aucun bruit vidéo, et pas une trace de grain argentique ne vient galvauder des images fascinantes de beauté.

Ce transfert suscite néanmoins une polémique assez vive, à tel point que la Fox semble vouloir rééditer une nouvelle version du Blu-ray, car cette édition semble avoir été faite avec un usage abusif de DNR (Digital Noise Reduction) pour éradiquer le grain pellicule d’époque et accentué les contours.

Cette édition confrontera donc les pros-grain et ses détracteurs. Mais au vu de ce qui nous est proposé, c’est tout à fait réjouissant.

Bien sûr ce n’est pas parfait, et on a vu beaucoup mieux depuis…mais eu égard à l’âge du film, cette édition fait véritablement figure de résurrection pour un film de cet acabit.

Côté son, si la présence d’une VO en DTS HD MA est des plus attirantes sur ce genre de métrage (les films de guerre avec explosions sont toujours très appréciés en home-cinéma) ce n’est pas non plus un mixage très spectaculaire. Les surround sont bien là, mais les effets sonores manquent beaucoup de punch, de clarté, de puissance. La VF, elle en DTS 5.1 se différenciera sur la voix centrale, plus présente, mais également plus aigue, plus métallique.

A noter les sous-titres automatiques pour les scènes parlées en allemand sur la VF.

Avis bonus : 10/20

Si les notes sont très bonnes pour le film en lui-même et sur la qualité de l’image Blu-ray, pour ce qui concerne les bonus, c’est beaucoup plus mitigé…

- Présentation du film par Francis Ford Coppola – 4’54 – VOSTFR- AVC - Stéréo

Le scénariste du film, futur réalisateur incontournable, revient sur la difficulté qu’il a eue à imposer sa vision de l’homme dans un scénario alors un peu trop décalé par rapport aux autres films du même genre. Quelques anecdotes, agrémentées de photos de tournage. Ce n’est bien sûr qu’une présentation aussi, pour de plus amples renseignements, il faudra se tourner vers le gros du bonus…le commentaire audio.

- Commentaire audio de Francis Ford Coppola – Sous-titré

J’avoue…je ne suis pas allé jusqu’au bout…près de trois heures, alors que je venais de voir le film. Mais sur les 15 premières minutes, on peut s’apercevoir que Coppola n’est pas avare en anecdotes d’époque, intarissable sur un sujet qu’il maîtrise indéniablement, en replongeant dans ses propres souvenirs, et sur les difficultés d’écrire ce scénario. D’emblée, on sent cet attachement à ce film car il s’est investit sur l’écriture, et le fait d’avoir gagné l’Oscar, lui a finalement permis de pouvoir scénariser et réaliser Le parrain et tous les autres films dont on lui connaît la paternité.

En bref, si les bonus manquent à l’appel, l’essentiel est là…le film, avec une image sublime pour un film de cet âge, même si elle est loin d’être parfaite, et une piste HD afin de profiter pleinement du spectacle.

Image : 1920x1080p – 16/9ème 2.20 – AVC – Couleur – 2h52 – Chapitré (37)

Sous-titres : Anglais/Français/Allemand

Son : VO en 5.1 DTS HD MA / Français & Allemand en 5.1 DTS

BD 50 (double couche)

Editeur: 20th Century Fox



Publié dans Côté BLU-RAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kschoice 16/06/2011 20:17

C'est surtout la réalisation qui m'épate, avec ses cadrages larges au ras du sol très efficaces. Après, l'interprétation est très impliquée également, et n'était pas évidente. Un peu d'humour, aussi, tout est fait pour un grand film.

ideyvonne 15/06/2011 15:35

Jamais vu en Blu ray mais vu, revu et re-revu ... à chaque fois qu'il passe à la tv et j'ai toujours le même plaisir.
Oscarisé 7 fois (bon chiffre d'ailleurs) forcément il ne pouvait en être autrement!