ENNEMI D'ETAT

Publié le

(Ennemy of the state)

Réalisé par Tony Scott

Tony Scott. UFD


Avec Will Smith, Gene Hackman, Jon Voight, 
Long-métrage américain . Genre : Espionnage , Action
Durée : 02h13min Année de production : 1998
Date de sortie cinéma :
6 janvier 1999
Disponibilité 
Blu-ray : 21 mars 2007

Robert Clayton Dean, avocat engage depuis ses débuts dans une lutte acharnée contre la mafia, rencontre fortuitement un ami d'enfance, témoin malgré lui d'un meurtre politique, ce qui plonge aussitôt l'avocat dans un engrenage infernal. Il devient ainsi le dernier possesseur de la seule preuve existante du crime commis par Thomas Reynolds, le directeur de la NSA, l'organisation gouvernementale la plus secrète et la plus puissante des Etats-Unis, envers un députe. Reynolds va déployer toutes ses ressources pour neutraliser et discréditer Dean.

Avis film : 16/20

En 1998, Will Smith était alors une valeur montante du cinéma américain. Acteur dans trois gros blockbusters que sont Bad Boys, Independence day et Men In Black…l’acteur a su démontrer en une poignée de film qu’il pouvait assurer des scènes d’actions conséquentes, tout en gardant un humour de circonstance. C’est ce cocktail action/humour qui a séduit le public, et le réalisateur Tony Scott qui cherche alors pour son nouveau film une tête d’affiche populaire, mais qui sait également jouer sur une autre palette d’émotion.

Loin de baser son film sur l’unique présence de Smith, le réalisateur s’entoure également de comédiens reconnus tels Gene Hackman, Jon Voight et Jason Robards, ou encore Gabriel Byrne. Pour la jeune génération, on peut voir des acteurs qui ont depuis fait leur chemin…Parmi eux Barry Pepper, Jack Black, Tom Sizemore, Ethan Hawke ou encore Jason Lee (My name is Earl série TV)

Mélange des films d’espionnage à l’ancienne (Scott ne renie pas ses références à Conversations secrètes, déjà avec Hackman), des films d’actions modernes et des nouvelles technologies, le réalisateur s’entoure de spécialistes en matériel de surveillance pour un maximum de crédibilité à l’écran. Avec sa photographie toujours particulière, son sens du montage rythmé, et une histoire de paranoïa gouvernementale sur fond de loi totalitaire, le réalisateur signe là un film passionnant de bout en bout, thriller haletant et efficace qui donne à réfléchir sur le pouvoir tout puissant d’un gouvernement prêt à tout pour la sécurité nationale.

Will Smith.

Avis Blu-ray : 16/20

Pour un film qui parle technologie, il eût été fort dommage que le Blu-ray ne soit pas un digne représentant du support. Heureusement, malgré l’âge du film et étant un des premiers disques disponibles, le film affiche une image pour la plupart du temps superbe avec un vrai beau piqué HD sur les scènes d’extérieurs en pleine lumière où les plans larges sont souvent de toute beauté. Comme la perfection est rarement de ce monde, on trouvera néanmoins de nombreux points blancs, facilement identifiables sur des noirs profonds (et je ne parle pas de Will Smith bien sûr, car son jeu n’est pas aussi profond que ces dernières années avec Sept vies ou A la recherche du bonheur et on est ici encore dans le divertissement bourrin). On remarquera également quelques arrières plans légèrement tremblants et bruités surtout en intérieur et basse lumière. Mais à 85 %, le piqué est splendide de définition et la luminosité de l’image sert à merveille les filtres photographiques chers au cinéaste qui en a presque fait sa marque de fabrique, avec des cadrages en biais, et une caméra tremblotante lors des fusillades.

On passera bien sûr l’éponge sur la définition des séquences vidéo de surveillance, et des zooms satellite utilisées dans le film, qui forcément laisseront apparaître des pixels ou une définition moindre.

Les bonus : 12/20

- Fonction démo…courante chez l’éditeur à cette époque, elle reprend 4 scènes afin de démontrer les possibilités techniques du Blu-ray.

- Bande-annonce cinéma

- 4 scènes coupées…(et qui ont bien fait de l’être) en VO sous-titrée

- Jones est mordu

- Confrontation au service limousine

- Dean cherche Brill sur le ferry

- Fiedler à l'œuvre (Jack Black dans toute sa finesse verbale)

Coulisses de la production Making of de la scène finale

Cette dernière partie est sans aucun doute la plus intéressante…en VO sous-titrée, on y voit Tony Scott mettre en place sa séquence gun-fight finale, avec ses acteurs et techniciens artificiers.

Will Smith.

Éditeur :

Buena Vista Home Entertainment

Édition :

Blu-ray Disc, PAL, Accord parental

 

Audio :

Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1, Français DTS 5.1, Anglais PCM5.1

Vidéo :

Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté scope 2.35, Format BD-50, Film en Couleurs

Sous-titre :

Anglais, Français



Publié dans Côté BLU-RAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Drama Essay 02/09/2011 10:56

I already watched this movie and I will rate this 10/10 :) I love the effects and how the actors played their role.

kschoice 24/06/2011 19:19

De m'entêter comme ça, c'est reculer pour mieux sauter...car je sais qu'un jour ça va me prendre...

borat8 23/06/2011 21:34

Moi aussi ça m'emmerdait de perdre des coms mais quand c'est trop c'est trop. Je suis partit sur un coup de tête et j'ai eu raison: samedi je fêterais mon 1000ème article sur Ciné Borat.

kschoice 23/06/2011 19:28

J'ai déjà pensé à me barrer...mais ce qui me gêne, c'est de perdre tous les commentaires sur tous mes articles...ça, je peux pas les exporter...sinon j'avais pensé refaire certains de mes articles, mon écriture ayant changé depuis 4/5 ans.
Mais plus je vois le bordel d'Allociné, plus il me pousse des envies d'infidélité :-(

borat8 23/06/2011 19:07

Mais c'est l'un des meilleurs de Scott T!lol Par contre, le meilleur reste Man on fire.