REDACTED

Publié le

de Brian De PALMA

Brian De Palma. TFM Distribution

(Etats-Unis - 2007)

genre : guerre / (faux) documentaire

Redacted raconte une histoire fictive inspirée de faits réels. C'est une expérience unique qui nous obligera à réexaminer de manière radicale les filtres à travers lesquels nous voyons et acceptons les événements mondiaux, le pouvoir de l'image médiatisée et l'influence exercée par la présentation des images sur ce que nous pensons et ce que nous croyons.

Le film se concentre sur un petit groupe de soldats américains en garnison à un poste de contrôle en Irak. La succession de points de vue différents permet de confronter l'expérience de ces jeunes hommes sous pression, de journalistes et collaborateurs des médias avec celle de la communauté irakienne locale afin de faire la lumière sur les conséquences désastreuses que le conflit actuel et leur rencontre fortuite ont eues sur chacun d'eux.

TFM DistributionLa dernière œuvre de De Palma est dans l'air du temps...chaque décennie suivant un conflit armé voit l'émergence de films ou séries sur celui-ci...La première et deuxième guerre mondiale, la guerre du Vietnam et aujourd'hui celle du Golfe. Le propos pourrait être redondant, saoulant à force de reportages divers vus dans les journaux télés...et il l'est un peu effectivement, dans le sens où De Palma nous refait Outrages en d’autres temps, en d’autres lieux, version Irak. Sans avoir vu Redacted, vous l'avez donc déjà un peu vu quelque part. Cependant, il ne filme plus comme il avait l'habitude de le faire (longs plans séquences, travellings avants/arrières/latéraux, split-screens, musique en osmose avec l’image...) et c'est un nouveau De Palma qui s'offre à nous dans cette histoire tournée au caméscope, incluant des vidéos You Tube, et des caméras de surveillance. Il ne filme plus rien, se contente de diriger, de mettre en place et de faire jouer ses acteurs.

Alors...bon ou mauvais plan(s) ??? Hmmm, que dire ? Bon…s'il on prend en considération lesTFM Distribution images que l'on voit d'un regard extérieur nous prouvant l'inutilité et la stupidité de chaque guerre...pour une fois qu'un film ne glorifie pas l'armée américaine et dévoile la puérilité de ses soldats, le désir de cacher la vérité des supérieurs...on ne peut donc qu'applaudir des deux mains (si c'est mieux...essayez avec une seule, vous verrez ça le fait moins).

Mauvais parce que sous couvert d’un côté documentaire réaliste et moderne (De Palma retourne un faux documentaire français et la vidéo choc du soldat égorgé et décapité, diffusée sur internet), et d’utilisation de la caméra portée à l’épaule et celle des caméras de surveillance, ce n’est plus vraiment du cinéma, et on est donc à cent lieues de celui que l’on prenait pour le fils spirituel d’Hitchcock et dont l’éloquence visuelle d’alors lui conférait le statut très enviable de…  «Un des meilleurs réalisateurs du cinéma américain ». Ne vous attendez pas donc, à un grand De Palma, tant il n’y a plus rien de ressemblant ici.

TFM Distribution Pour ce qui est de l’histoire, ce n’est donc pas avec  ce film que l’armée américaine redorera son blason auprès du monde entier. Le cinéaste a d’ailleurs eu pas mal de problèmes, certains l’accusant même de trahison envers les Etats-Unis. Sans compter que par de simples scènes, on se met de suite dans la peau de ces irakiens, et l’on comprend la haine ressentie par ces derniers envers un occident stupide et décadent. Le fait de vivre avec ces soldats, et d’entendre certaines de leurs déclarations (sensées pour certaines) nous prouve également autre chose…Que ceux qui sont au cœur du conflit même, ne comprennent pas vraiment les raisons de leurs présences sur ces terres reculées.

Si l’on prend en considération certains faits (l’illettrisme de la population, le choc des cultures et l’incompréhension linguistique, l’amalgame des clans religieux etc…) on assiste alors à d’inévitables incidents dramatiques qui s’enveniment irrémédiablement. La loi du talion refait surface…Œil pour œil, dent pour dent, vie pour vie…le sang appelle le sang jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à massacrer.

Avis mitigé donc pour ce film qui, à l’instar du documentaire Un jour en septembre (JO de Munich) se termine sur des vraies photos prises sur le vif nous montrant toute l’horreur de la situation. Qu’apporte-t-il vraiment ? Pas grand-chose, pas même des questions sur la réelle utilité d’une présence armée sur le territoire, ou d’un quelconque intérêt politique ou économique …le film n’est qu’un témoignage sur le vif qui utilise l’image vidéo Internet pour mieux se fondre dans l’époque actuelle.

Redacted n’est donc pas un film de guerre à proprement dit. Mais un film sur la guerre, etTFM Distribution surtout ceux qui la font, qui la subissent…qui la regardent. Toujours au travers de You Tube, on peut voir un témoignage vidéo d’une américaine particulièrement hostile à la politique gouvernementale sur ce nouveau bourbier militaire.

De Palma s’adapte, change…devant le peu de succès de ces derniers films, il se renouvelle mais à une époque où la population américaine se détache peu à peu des mensonges et des morts, de ces guerres qui suppriment la vie de leurs enfants, d’un pays lointain alors qu’il y a tant à faire, tant de problèmes à régler dans leur propre pays. Il n’y a qu’à voir, en ces temps de campagnes présidentielles, les sondages qui affirment que le terrorisme n’est plus la priorité de la population américaine, même si celui-ci n’a pas manqué de laisser des traces indélébiles.

Reste un film poussif, où l’on s’ennuie quelque peu. Et où on ne peut même plus se raccrocher au style du cinéaste qui a fait sa réputation et son succès. Ceci dit, le film n’est pas mauvais non plus, et il apporte une certaine vision des choses, loin de celle, formatée, revue et corrigée, des journaux télé. Est-ce un bon film…un mauvais film… ? A vous de voir, et de vous faire votre propre opinion…Vous connaissez désormais la mienne. 10/20

Affiche américaine. HDNet Films

"La vérité est la première victime de la guerre"

Plus d'infos sur ce film



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eelsoliver 23/09/2008 15:12

critiqueUne fois de plus, ton blog reflète un avis personnel, et tu as tout à fait raison!
Comme je dis tjs, une critique ce n'est que l'avis d'une personne!
Après on a le droit d'être d'accord ou pas! Vu que je trouve ton blog vraiment merveilleux, je vais me faire un plaisir de t'ajouter ds les références de mon blog!
Donc, n'hésite pas à déposer des commentaires sur le mien!
Partager et faire partager, telle est ma devise! Sinon pr revenir à Kschoice, j'ai un album de ce groupe.
Mais j'aime bcp! La voix de la chanteuse est tout simplement magnifque!
Pour ma part, j'ai grandi ds le rock, et surtout ds le grunge: Pearl Jam, Soundgarden, Alice in chains et of course Nirvana!
En ce moment, je suis surtout branché pop: j'écoute énormément le groupe Eels: tu connais?
Au plaisir de dsicuter avec toi sur nos blogs respectifs.
Olivier

kschoice 23/09/2008 13:49

Eh bien salut à toi Olivier et bienvenue :-)
Merci pour la "...vraie petite merveille", ça me fait bien plaisir, vraiment.
Mon pseudo comme tu l'as deviné est bien en rapport avec le groupe, mais pas si célèbre que cela malheureusement. Not an addict reste bien entendu leur tube le plus connu, mais il y a bien d'autres morceaux du même niveau voire plus.
Comme je le répète souvent, tu t'en apercevras si tu lis d'autres articles sur mon blog, les avis que je laisse ne sont que des opinions personnelles et n'ont pas pour but de stopper ou d'encourager la vision d'un film. Il va sans dire que c'est à chacun de se faire sa propre opinion, aussi, si tu as l'occasion de le voir, n'hésites pas à revenir pour dire ce que tu en as pensé.
Comme tu as laissé ton lien sur ton pseudo, je vais me faire un devoir de te rendre visite et de laisser à mon tour des coms, afin de parler d'une passion qui nous est commune, le cinéma bien sûr, mais pourquoi pas également la musique ou d'autres choses.
Aussi je te dis à + sur ton blog ;-)

kschoice 22/09/2008 14:25

@ E.B à priori nous n'avons pas les mêmes attentes quant aux images tournées par De Palma...je serais curieux de connaîtres ces ambiguïtés dont tu parles à son propos, car pour ma part, il n'y a rien de prodigieux dans Redacted même s'il soulève des états de faits révélés au grand jour, et qui ont valu au cinéaste pas mal de remontrances (preuve s'il en est qu'il n'y a que la vérité qui blesse). Au delà de ça je préfère , et de très loin, son cinéma d'hier justement, où il nous éblouissait non seulement par les sujets mais aussi et surtout par sa virtuosité. Même sur un film comme le Dahlia noir, que je n'ai pas trouvé très prenant (jeu théâtral non assumé donc voué à l'échec), on pouvait se raccrocher à sa mise en scène, ses décors, sa photographie...ou encore sa musique.
Ceci dit je peux comprendre que ce genre de cinéma puisse fasciner...encore eut-il fallu plus de verve et de profondeur. Plus d'originalité aussi...à l'instar de l'excellent Final cut avec Jude law en 1998 où un jeune homme dissimulait des caméras de surveillance dans tout son appartement afin de faire un film sur ses amis...A la mort de celui-ci (assassiné semble-t-il) sa copine retrouve les bandes, termine le montage et le montre à ses amis dévoilant aux yeux de tous la vérité sordide de leurs comportements. Un film que je te conseille fortement si tu veux du prodige et du sidérant. Merci en tous cas de ton com qui alimente notre passion commune pour le cinéma, même si visiblement, ce dernier nous parle à chacun avec un langage différent :-)
@Goodfeles ... dommage je n'étais pas là ce week-end, aussi je n'ai pu participer à ton quizz. Sympa de passer en tous cas ;-)
Pour De palma, il est clair qu'il n'est plus abonné au succès ces dernier temps. Du moins, avec Redacted, c'est un succès mitigé. Dommage car c'est toujours un grand cinéaste mais qui n'a pas l'envergure d'un Scorcese. Il cherche à se renouveler, preuve d'implication et de modernisme, mais peut-être après tout devrait-il rester sur ce qui a fait son succès (sa maîtrise technique) tout en cherchant un sujet original et d'actualité...alors ce jour-là...Bingo !
@ Annette...Pour Redacted...euh ça y est je l'ai vu ;-) j'en ai même fait un article...j'imagine que tu as fais une petite erreur de blog, ce qui n'est pas bien grave en soi. N'ayant pas vu Charlie Wilson, je ne saurai donc faire de comparaison. Mais je le verrai probablement un jour.

Annette 21/09/2008 11:31

une petite comédie narquoise sans plus...
Vas plutôt mater "Redacted", à côté Ch. Wilson fait grise mine et souffre de la comparaison.

goodfeles 21/09/2008 10:07

Je suis assez d'accord avec ton avis. C'est un film d'actualité interressant mais qui ne traversera pas le temps. De la part de De Palma c'est quand même un peu fébrile. Mais bon c'est pas non plus catastrophique.