NOUVELLE CUISINE

Publié le

Pan Européenne Edition

(Gaau Ji)

de Fruit CHAN

(Hong Kong - 2005)

genre : inclassable - 1h30

Ching Lee, une ancienne star approchant la quarantaine, est décidée à retrouver sa beauté d'antan pour reconquérir son infidèle mari. Elle s'adresse alors à Mei, une cuisinière charismatique qui a pour spécialité les jiaozi, raviolis à la vapeur typiques de la cuisine chinoise. Vendus à prix d'or, les jiaozi de Mei, à l'étrange éclat rosâtre, sont réputés pour leurs vertus rajeunissantes.
Ching, prête à tout pour retrouver sa jeunesse, ne se soucie guère de connaître les ingrédients de la recette secrète de Mei. Quitte à en payer le prix fort plus tard...

Miriam Yeung. Pan Européenne EditionBon autant le dire tout de suite, ce n'est pas avec ce film que les occidentaux reprendront confiance dans la cuisine asiatique. Après les soupçons avérés de traffic de chats et de chiens pour servir de viande dans les restaus chinois (en France ou ailleurs), voilà que ce film s'attaque à l'incomparable saveur de l'être humain. Les asiatiques eux doivent bien se marrer. Il faut cependant savoir faire la différence, ici ce n'est que du cinéma, avec il faut bien l'avouer, d'assez belles images (cadre, lumière etc...) bien que le sujet profond peut s'avérer malsain et dérangeant.

Pas un thriller, pas véritablement un drame non plus, encore moins un film d’horreur bien que parfois certaines images pourraient s’en rapprocher, Nouvelle cuisine est à classer …dans les inclassables justement.  Abordant de front la peur de vieillir et la recherche de l’éternelle jeunesse, les protagonistes de l’histoire se confrontent à l’impensable, oubliant le bon sens, et remisant la conscience humaine à une vague notion devenue obsolète. Car finalement pour ces derniers, le prix à payer n’est pas si onéreux que cela, quelques raviolis plus chers que d’ordinaires et le fait de fermer les yeux sur les aliments qui les composent.

Fruit Chan lui nous propose d’ouvrir les yeux sur cette nouvelle cuisine, qui emprunte au cannibalisme (force et vertu de l'être humain) et quelque part au vampirisme (immortalité) qui en dérangera plus d’un, dans un film à ne pas prendre au pied de la lettre, au risque de devenir totalement paranoïaque et pour le moins sinophobe.

Ceci dit, cinématographiquement parlant, le tout est parfaitement maîtrisé. L’image est superbe, les plans très travaillés et soignés à l’extrême. On regrettera un manque de rythme dans le montage, ce qui fait que le film traîne parfois en longueur et aurait été plus concis, plus frappant sous forme de court-métrage, ou alors dans un film à sketchs, comme ce fût le cas dans "3 extremes" ou le réalisateur signait l'un des courts métrages.

Exercice de style que certains apprécieront, et d'autres vomiront, mais le film est là...A vous de voir...ou pas! 12/20

Bai Ling. Pan Européenne Edition



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kschoice 12/10/2008 18:54

Tu as raison sur la réalisation, là...je n'ai rien à dire. Mais c'est vrai que le scénario n'est pas très élaboré et il y a plus de remplissage qu'autre chose, même si la lumière, les cadres et les décors aussi sont superbes. En 45 mn le film aurait eu beaucoup plus d'impact. 3 extremes est très spécial aussi, et les trois courts possèdent chacun un style bien particulier propre à la nationalité de chaque réal. Si mes souvenirs sont bons, il y a la Chine, la Corée et le Japon.

anthoy 12/10/2008 10:26

Moi je l'ai trouvé excellent même si c'est vrai que les longueurs du film peut en rébuté certains. La réalisation est nickel, les acteurs sont tous très bon et certaines scènes sont assez écoeurantes. Le film 3 extrêmes je l'ai mais je ne l'ai pas encore vu mais après l'voir vu je pourrais comparer le court et le long.

kschoice 11/10/2008 18:54

Oui, beaucoup de style, mais beaucoup de longueurs également, dommage...mais à voir.

Bond123 11/10/2008 18:30

Un bon film dans l'ensemble. Un peu ecoeurant par certain moment mais l'histoire est interessante et les comédien(ne)s très inspiré. Deux étoiles également.