LA MORT SUSPENDUE

Publié le

Diaphana Films

(Touching the voïd)

de Kevin MacDONALD

(Angleterre / 2003)

genre : semi documentaire /1h45

En mai 1985, dans la Cordillère des Andes, au Pérou, Joe Simpson et Simon Yates, deux talentueux alpinistes britanniques, tentent l'ascension de la face ouest du Siula Grande. Ils atteignent le sommet, mais c'est à la descente que se produit le drame.
Dans la tempête, Joe tombe et se casse la jambe. A 6 000 mètres, sur cette montagne isolée du monde, il n'a aucune chance de s'en sortir. Et Simon sait que s'il vient en aide à son ami, lui aussi est perdu. Ce dernier va devoir prendre une terrible décision : couper la corde qui le relie à Joe...

Deux ans avant le fabuleux documentaire «Un jour en septembre » (récompensé par un Oscar) retraçant la prise d’otages des jeux olympiques munichois, Kevin Mac Donald adapte à l’écran dans un semi-documentaire, le succès en librairie d’un survival de deux alpinistes sur une des plus hautes montagnes d’Amérique du Sud, le Siula Grande.

 

Si le projet semble différent, on retrouve son savoir faire dans un montage aux petits oignons, entrecoupé des interviews des rescapés. Il aurait été plus judicieux d’avoir les vrais protagonistes de l’expédition, racontant tour à tour leurs mésaventures en haute montagne, mais les acteurs choisis arrivent cependant à captiver le spectateur, et ce, malgré la présence des nombreux termes techniques liés à l’alpinisme qui sont ici, très bien expliqués.

Le réalisateur britannique recrée donc l’expédition dans un tournage qui a dû certainement être un cauchemar logistique, mais le résultat est là, grandiose, passionnant, en grande partie, parce qu’il ne triche pas avec les décors.

Tout y est très réaliste, et le temps passe vite devant les turpitudes de ces deux alpinistes dont l’exploit accompli est devenu légende dans le milieu.

Dans un souci du détail, il nous montre les joies comme les peines, la souffrance, la solitude face au froid et à la douleur, et l’incroyable leçon de courage et de détermination pour se sortir de ce piège de glace.

 

Les maquillages sont très réussis, et certains effets de caméra ajoutent au suspens quasi constant de cette aventure humaine hors du commun, où l’âme humaine est exposée à tous les stades de l’espoir, frôlant parfois le doute et la folie.

Attention, ce n’est pas un film d’action américain mais bel et bien un semi-documentaire détaillé et prenant sur une aventure humaine passionnante.

Une excellente surprise en ce qui me concerne, pour ce film très bien réalisé et prenant, nous offrant par la même occasion de superbes images des glaciers sud-américains. 16/20

 Diaphana Films

Plus d'infos sur ce film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kschoice 13/01/2009 15:32

N'hésites pas à revenir donner ton avis ;-)

anthoy 11/01/2009 22:40

Merci pour ton conseil car j'ai lu ton article et ce documentaire m'intéresse beaucoup. J'e'spère avoir l'ocassion de le voir bientôt.

kschoice 09/01/2009 19:49

C'est tout à fait vrai, et dire que ce film n'est pas très connu, moi même je suis tombé dessus tout à fait par hasard. Ce qui m'a décidé en fait, c'est le réalisateur, qui m'avait subjugué sur Un jour en septembre, que je te conseille vivement si tu ne l'as pas encore vu...vraiment passionnant. J'ai fait un lien au début de l'article si ça te branche.

anthoy 09/01/2009 10:19

Vu il y a très longtemps mais j'en m'en rappelle bien du film. Un film qui m'a agréablement surpris (j'aime bien les films qui sont tirés d'une histoire vraie) pour tout : la réalisation, les deux acteurs excellents, les magnifiques décors et surtout c'est une très belle leçon de courage à laquelle nous assistons. Un film tout simplement extraordinaire sur une incroyable aventure humaine de deux alpinistes. Car quand on voit ce qu'ils sont enduré c'est une véritable leçon de courage (bon ok je me répéte un peu mais c'est tellemnt vrai).